résolutions ntsc pal

résolutions ntsc pal

Résolutions NTSC (National Television System Committee) et PAL (Phase Alternating Line), normes de vidéo analogique applicables à la vidéo sur IP. Encodeurs vidéo fournissent ces résolutions.

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

dimanche 25 octobre 2020
Résolutions NTSC et PAL
Normes de vidéo

Les résolutions NTSC (National Television System Committee) et PAL (Phase Alternating Line) sont des normes de vidéo analogique. Elles sont applicables à la vidéo sur IP car les encodeurs vidéo fournissent ces résolutions lorsqu'ils numérisent des signaux provenant de caméras analogiques. Les caméras réseau PTZ et caméras dômes réseau PTZ actuelles fournissent également les résolutions NTSC et PAL car elles utilisent un bloc caméra (qui intègre la caméra et les fonctions de zoom, de mise au point automatique et de diaphragme automatique) conçu pour les caméras vidéo analogiques, conjointement avec une carte d'encodeur vidéo intégrée.

Normes NTSC et PAL à travers le monde

En Amérique du Nord et au Japon, la norme NTSC est la norme vidéo analogique prédominante, tandis qu'en Europe et dans de nombreux pays d'Asie et d'Afrique on utilise la norme PAL. Ces normes proviennent toutes deux de l'industrie télévisuelle. La norme NTSC offre une résolution de 480 lignes et utilise une fréquence de rafraîchissement de 60 champs entrelacés par seconde (ou 30 images complètes par seconde). Une nouvelle convention d'affectation de noms, qui définit le nombre de lignes, le type de balayage et la fréquence de rafraîchissement, fait que l'on désigne aujourd'hui cette norme sous l'appellation 480i60 (le "i" signifie interlaced scanning, ou balayage entrelacé). La norme PAL offre une résolution de 576 lignes et utilise une fréquence de rafraîchissement de 50 champs entrelacés par seconde (ou 25 images complètes par seconde). La nouvelle appellation de cette norme est 576i50. Dans les deux cas, la quantité totale d'informations par seconde est la même.

Quand on numérise une vidéo analogique, le nombre maximum de pixels pouvant être créés dépend du nombre de lignes TV disponibles pour la numérisation. La taille maximale d'une image numérisée est en général D1 et la résolution la plus utilisée est 4CIF.

Affichée sur un écran d'ordinateur, une vidéo analogique numérisée peut présenter des effets d'entrelacement (également appelés effets de peigne) et quelques déformations car les pixels générés peuvent ne pas correspondre aux pixels carrés sur l'écran d'ordinateur. Les effets d'entrelacement peuvent être réduits à l'aide de techniques de désentrelacement et une correction de rapport peut être appliquée à la vidéo avant son affichage afin de s'assurer, par exemple, qu'un cercle dans une vidéo analogique demeure un cercle une fois affiché sur un écran d'ordinateur.

Retour en haut de page