stockage bande passante

stockage bande passante

Les exigences relatives au stockage et à la bande passante doivent impérativement être prises en considération lors de la conception d'un système de vidéosurveillance.

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

dimanche 25 octobre 2020
Stockage et Bande Passante
Stockage et bande passante

Les exigences relatives au stockage et à la bande passante doivent impérativement être prises en considération lors de la conception d'un système de vidéosurveillance. Ces facteurs importants tiennent compte du nombre de caméras, la résolution d'image utilisée, le type et le rapport de compression, les fréquences d'images et la complexité des scènes.

Calcul de stockage et de bande passante

Les produits de vidéo sur IP utilisent la bande passante réseau et l'espace de stockage en fonction de leur configuration. Comme mentionné plus haut, cela dépend des critères suivants :

Nombre de caméras

  • Si l'enregistrement sera continu ou basé sur des événements
  • Nombre d'heures d'enregistrement quotidien par la caméra
  • Images par seconde
  • Résolution d'image
  • Type de compression vidéo : Motion JPEG, MPEG-4, H.264
  • Scène : complexité de l'image (par exemple mur gris, forêt, etc.), conditions d'éclairage et quantité de mouvement (environnement de bureau ou gares ferroviaires bondées)
  • Durée de conservation souhaitée des données

  • Besoins en bande passante

    Dans un petit système de surveillance comptant entre 8 et 10 caméras, un switch réseau de 100 mégabits (Mbits) peut être utilisé sans avoir à prendre en compte les limitations de bande passante. La plupart des sociétés peuvent implémenter un système de surveillance de cette taille à l'aide de leur réseau existant.

    Lors de l'installation d'au moins 10 caméras, la charge réseau peut être évaluée à l'aide de quelques règles simples :

    • Une caméra configurée de façon à fournir des images de haute qualité à des fréquences d'images élevées utilisera environ 2 à 3 Mbits/s de la bande passante réseau disponible
    • Avec 12 à 15 caméras ou plus, envisagez l'utilisation d'un switch réseau avec infrastructure gigabit. Dans ce cas, une carte réseau gigabit doit également être installée sur le serveur qui exécute le logiciel de gestion vidéo.

    Parmi les technologies susceptibles de faciliter la gestion de la consommation de bande passante, citons l'utilisation de VLAN sur un réseau commuté, la Qualité de Service et les enregistrements basés sur événements.

    Calcul des besoins en matière de stockage

    Comme mentionné précédemment, le type de compression vidéo utilisé est l'un des facteurs affectant les besoins en matière de stockage. Le format de compression H.264 est de loin la technique de compression vidéo la plus efficace disponible aujourd'hui. Un encodeur H.264 peut réduire la taille d'un fichier vidéo numérique de plus de 80 % par rapport à la norme Motion JPEG et de 50 % par rapport à la norme MPEG-4 (Part 2), sans que la qualité d'image ne soit compromise. Résultat : un fichier vidéo H.264 nécessite nettement moins d'espace de stockage et de bande passante réseau. Des exemples de calculs de stockage pour les trois formats de compression sont fournis dans les tableaux ci-dessous. Étant donné le nombre de variables qui affectent les débits moyens, les calculs ne sont pas si simples pour H.264 et MPEG-4. Avec Motion JPEG il existe une formule simple, puisque les séquences sont composées d'un fichier individuel par image. Les besoins en stockage pour les enregistrements Motion JPEG varient en fonction du débit, de la résolution et du niveau de compression.

    Calcul H.264 :

    Débit approx. / 8 (bits dans un octet) x 3600s = Ko par heure / 1000 = Mo par heure Mo par heure x nombre d'heures de fonctionnement par jour / 1000 = Go par jour Go par jour x durée de conservation = besoin de stockage

    Caméra

    Résolution

    Débit approx. (kbits/s)

    Images par seconde

    Mo/ heure

    Heures de fonctionnement

    Go / jour

    N°1

    CIF

    110

    5

    49,5

    8

    0,4

    N°2

    CIF

    250

    15

    112,5

    8

    0,9

    N°3

    4CIF

    600

    15

    270

    12

    3,2

    Total pour les 3 caméras sur 30 jours de stockage = 135 Go

     

    Calcul MPEG-4 :

    Débit approx. / 8 (bits dans un octet) x 3600s = Ko par heure / 1000 = Mo par heure Mo par heure x nombre d'heures de fonctionnement par jour / 1000 = Go par jour Go par jour x durée de conservation = besoin de stockage Remarque : la formule ne prend pas en compte la quantité de mouvement, qui est un facteur susceptible d'influencer l'espace de stockage requis.

    Caméra

    Résolution

    Débit approx. (kbits/s)

    Images par seconde

    Mo/ heure

    Heures de fonctionnement

    Go / jour

    N°1

    CIF

    170

    5

    76,5

    8

    0,6

    N°2

    CIF

    400

    15

    180

    8

    1,4

    N°3

    4CIF

    880

    15

    396

    12

    5

    Total pour les 3 caméras sur 30 jours de stockage = 204 Go

     

    Calcul Motion JPEG : Taille de l'image x nombre d'images par seconde x 3600s = Ko par heure / 1000 = Mo par heure Mo par heure x nombre d'heures de fonctionnement par jour / 1000 = Go par jour Go par jour x durée de conservation = besoin de stockage

    Caméra

    Résolution

    Débit approx. (kbits/s)

    Images par seconde

    Mo/ heure

    Heures de fonctionnement

    Go / jour

    N°1

    CIF

    13

    5

    234

    8

    1,9

    N°2

    CIF

    13

    15

    702

    8

    5,6

    N°3

    4CIF

    40

    15

    2160

    12

    26

    Total pour les 3 caméras sur 30 jours de stockage = 1002 Go
    Retour en haut de page